04 mars 2011

Du vrac, au kilo ma bonne dame!

Je sais bien que ça fait un bail, voire même plus. Je sais bien que c’est pas bien de ne pas donner de nouvelles comme ça. Je sais bien que ce n’est pas comme ça qu’on maintient le lien, si ténu soit-il. Mais c’est pas ma faute, je suis débordée. Et je n’ai toujours pas dans ma petite maison dans la forêt (où je vais rester, by the way) cette merveilleuse invention qu’est la technologie. Donc pour toute communication avec le monde, je suis obligée de rester scotchée à mon bureau. On comprendra donc qu’après une bonne journée de boulot, mon souhait le plus cher n’est pas forcément de passer du temps supplémentaire sur mon clavier… Mais puisqu’il le faut (le faut-il vraiment ? qui s’en soucie ?), quelques news, remarques réflexions amassées comme ça, délivrées comme ça aussi. En d’autres termes, un gros tas de VRAC. Youpi ? Youpi !

-          Jusqu’à maintenant, ça ne me dérangeait que moyen d’avoir un abattoir entre ma maison et mon bureau. Certes, contourner des mares sanguinolentes le matin et voir des bestioles à moitié dépecées le soir, c’est pas glam, mais ça fait partie du folklore de ma vie. Enfin, ça, c’était avant que la chienne ne me ramène fièrement une patte de cerf, avec des poils et un sabot dessus. Dire qu’il y a des gens qui font tout un fromage quand leur chat leur dépose une souris morte sur le paillasson. On croit rêver.

-          Il fait moins froid. Ou alors c’est que je me suis vachement adaptée. Genre, y a pas longtemps, j’ai passé la journée en jupe/t-shirt/gilet. A la British quoi. La mutation est en marche…

-          Par contre, je dois être un peu en manque de lumière. Je suis crevée. A moins que ce ne soit juste le manque de vacances décentes. Du genre où on ne fait absolument rien d’autre que… Rien. Des

-          Maintenant, je connais personnellement deux personnes qui ont écrit des bouquins. La première travaille avec moi et écrit sur des trucs pas toujours fun. Dans le genre pavé botanique. Mais il en faut pour tous les goûts. La deuxième n’a pas encore terminé son œuvre mais j’ai l’immense honneur et privilège de la lire avant tout le monde. Je souhaite d’ailleurs préserver l’anonymat de l’auteur, qui probablement ressentirait une pression énorme en étant ainsi exposé dans le World Wide Web et perdrait tous ses moyens. Je veux juste te dire, à toi, auteur en herbe : tu es mon D., je suis ton E. !

-          Dans un domaine plus léger, j’ai commencé le sport. Ouais je sais, dans ma bouche, c’est presque un gros mot. Mais au gros mot, le gros remède. Ou au gros cul, les kilos perdus ? Bref, il est juste hors de question que je me trimballe cette silhouette de cachalot pour le 2 juillet alors je souffre. Pour être belle moins moche. Je cours. Pas vite, pas très longtemps. Mais je le fais. Et puis je Zumba (ndlt : je shake mon booty sur des rythmes endiablés, même que hormis le souffle court et les muscles douloureux, j’ai presque pas l’impression de faire du fitness). Que la force soit avec moi.

-          Et puisqu’on parle de trucs girlie, je suis dans les préparatifs à fond. Trop ? Je ne sais pas. Ce qui est certain, c’est que je détesterais devenir une de ces « bridezilla » qui font suer leur monde. Mais quand on habite un bout du monde où la mentalité c’est « doucement le matin, pas trop vite le soir et puis y a pas le feu au loch de toutes façons », c’est dur de garder ses chakras apaisés en regardant le temps s’enfuir…

-          J’aimerais vraiment pouvoir parler du big day. Tout le temps. Et en VF s’il vous plait. Mais mais mais… D’une part, c’est un peu compliqué de se trouver des agendas communs dans lesquels on puisse caser des papotes d’au moins 30mn (ben oui, sinon ça vaut pas le coup). Et puis de l’autre, je prépare des trucs tellement sympas que si j’en parle, j’ai peur de gâcher l’effet de surprise. Alors je ronge mon frein. Et j’en parle en anglais à des gens qui ne seront peut-être plus surpris mais ça m’est égal.

-          Puisque je ne peux pas en parler, je peux au moins partager quelques liens qui m’inspirent vraiment. Voire tellement que j’ai littéralement volé certaines idées. Au diable l’honnêteté et l’originalité, je suis un mouton (en Écosse, what else ?) mais j’assume. Alors il y a les petites frenchies d’Un Beau Jour. Site tout joli, tout poétique. Je connaissais d'avant les blogs de Navie (à l'écriture tellement percutante) et d'Eléonore Bridge (formerly known as La Méchante, dont j'aime beaucoup l'univers). J'aime vraiment leur collaboration. Et puis dans un registre un peu moins soft mais tellement fun (et dans lequel je me retrouve beaucoup plus que dans le tradi-tradi) il y a Kat, de Rock'n'Roll Bride... Comment dire? Une nana tatouée, aux cheveux roses, qui fait l'apologie des mariages décalés? J'ADORE! Et puis dans le même style, Offbeat Bride, où l'on peut mater du wedding porn tout son saoûl. Attention, pas de méprise: pas de gens tout nus, hein mais plein de mariages différents, où les mariés partagent leurs photos avec le monde entier. Je ne m'en lasse pas.

 

Posté par Elo Sunshine à 19:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Du vrac, au kilo ma bonne dame!

    Salut Elo,
    Qu'est ce que ça fait du bien de te lire ! On sent que tu es bien dans tes ba...escarpins et sincèrement j'en suis ravie. Je me suis mise à la méthode Pilates, c'est un sport extra et pas trop violent (bref dans nos cordes). Je te le recommande.

    ça porte peut-être chance les pattes de cerf?

    Bises et bonne préparation (des détails, des détails !!),

    Sophie.

    Posté par sophie, 05 mars 2011 à 05:44 | | Répondre
  • Ouh qu'c'est bon !

    Qu'c'est bon, qu'c'est bon, qu'c'est bon de te relire !!
    Persévère pour le jogging et pense à moi en le faisant, j'ai dû arrêter à cause de la chaleur (on court pourtant à 21 heures, mais la dernière fois, j'ai mis une heure à retrouver mon souffle, mon mari a cru que j'allais mourir !!).
    Bref : des bises !!
    Et : vraiment ??? tu vis à côté d'un abattoir !! ça fait de l'ambiance le samedi soir !

    Posté par Mawie, 05 mars 2011 à 18:01 | | Répondre
  • Mais moi je me soucie de toi. Et d'ailleurs dernierement je me disais "tiens tiens Elo ne va plus sur le blog!" La je suis beneze!!!
    C'est bien le zumba? Je suis fiere de toi Elo car tu as le courage que je n'ai pas, faire du sport et dire non a ces f*cking kilo en trop!!!
    Bisous bisous ma top'sblogineuse

    Posté par Amalia, 06 mars 2011 à 19:59 | | Répondre
Nouveau commentaire