18 octobre 2010

Retour de votre programme de la soiree...

Au programme de cet épisode donc:

Mon boss vient diner ce soir : en l’occurrence, programme passé en différé puisque l’évènement a eu lieu jeudi soir. D’avance, toutes les excuses de la chaine pour ce léger décalage. Heure du rdv : 18h. Lieu : notre nouveau chez-nous. Les protagonistes : Sam, sa compagne Carolyn, leur fille Cassia, mon aimé et moi-même. Le concept : retourner l’invitation reçue lors de mon arrivée. Un brin plus français, si je puis me permettre. Sauf que faire français, des fois, c’est tout plein d’embuches. Prenez l’apéro par exemple. Chez eux, y a pas. Le Ricard/cahouettes/sauciflard est totalement inconnu au bataillon. Bon, certes, je ne bois pas non plus de Ricard mais j’aurais pu improviser, j’avais une bouteille de cidre bien de chez nous avec laquelle j’aurais pu faire un bon petit kir normand et j’aurais remplacé le saucisson (damn, j’ai envie de cochonnailles maintenant) par autre chose. Mais avec une petiote plutôt active pas forcement tres réprimée, je me suis dit qu’il valait peut-être mieux éviter. Et puis l’apéro, c’est definitivement pas dans les mœurs. Pas plus que le schéma entrée/plat/fromage/dessert.  Frustration de mon génie culinaire. Je me suis donc résolue à n’exprimer mon patriotisme qu’a travers un bête poulet rôti (mais attention, parfaitement rôti et délicatement parfumé a l’ail, of course) et une tarte tatin aux poires (car ni pommes ni scoubidous a l’épicerie du village). Cela dit, la soirée fut sympathique, le diner apprécié et notre sens de l’organisation spatiale a été remarqué (Sam a vécu deux mois avant nous dans la petite maison dans la forêt – qu’on appellera désormais la PMDF – et ce dans un gentil petit foutoir noté lors de ma première visite). A refaire. Peut-être.

Cherie, j’ai trouve du boulot : ce matin, un lapin, pardon, mon aime est parti vaillamment gagner sa pitance a la sueur de son front. Et pour tout vous dire, le boulot lui est tombe du ciel. Je finis par croire que c’est un vrai veinard du travail. Pas besoin de forcer, ca lui tombe tout cuit dans le bec. Ecoeurant de facilite. En plus, il est super content, il est embauche pour casser des murs, faire plein de saletes et patauger dans la boue sous la pluie avec des gros outils. Heu-reux, je vous dis. Adieu, scones, cheesecakes et delices varies, Stu le Bricoleur ne fait plus que du mortier !

Halloween, le retour des maries zombies (teaser): va y a voir du lourd au menu… Mon premier vrai Halloween devrait etre memorable : grosse fiesta et deguisements mortels ! On s’est degote des costumes de maries fantomes, une perruque (pour moi) et du maquillage phosporescents, des accessoires… J’ai trop hate… Mais vous aurez le recit et les photos apres le 31 Octobre !

Posté par Elo Sunshine à 18:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Retour de votre programme de la soiree...

    Ah non mais c'est pas possible qu'ils fassent pas l'apéro!!! tes petites tartines au beurre d'ail....mmmh...... En tout cas tout à l'air d'aller pour le mieux et bienvenue à Stu le Bricoleur!! C'est fou la vitesse à laquelle il a retrouvé du boulot. Et en parlant de Cheesecakes, je suis orpheline... je me traîne au quatre coins de Caen pour retrouver ce petit goût mais rien!!! aucun n'approche celui de Stuart....
    Éclate toi bien à Halloween!!!

    Posté par Aurélie, 21 octobre 2010 à 14:32 | | Répondre
Nouveau commentaire